Etude sur l’impact réel des écoles chrétiennes

Question importante pour le mouvement des écoles chrétiennes : produit-elle les fruits recherchés ? Voilà quelques années, un centre de réflexion du Canada a cherché à découvrir dans quelle mesure les diplômés de ces écoles avaient un impact sur la société. (Article de Dan Egler, Président de l’ACSI.)

impact ecoles chretiennesL’éducation chrétienne aux États-Unis a de profondes racines et un riche patrimoine qui continue à générer des diplômés capables de transformer la nation par leurs valeurs christocentriques.
 
Grâce à des subventions de fondations, dont l’ACSI et d’autres associations, l'organisme Cardus* a effectué une étude durant 2 ans en questionnant des dirigeants et enseignants des écoles publiques ou privées catholiques, ainsi que des diplômés de 24 à 39 ans, issus de l'enseignement catholique, protestant, parental ou laïc. L’étude (1) a été publiée en 2011, révélant que les étudiants des écoles chrétiennes protestantes ont de meilleurs résultats à la fin de leurs études, qu’ils soient académiques, spirituels ou culturels.
 

Mon collègue, directeur adjoint de l'ACSI (2), responsable des questions législatives, a publié un résumé (3) que je trouve perspicace et encourageant pour les parents. J'aimerais en partager quelques extraits.

  • Les étudiants diplômés des écoles chrétiennes protestantes se sentent bien équipés spirituellement, en conséquence de quoi ils sont prêts à s'investir dans leurs assemblées. Ils ont une meilleure discipline spirituelle et sont plus assidus aux enseignements bibliques de leur église que ceux issus d'autres établissements.
     
  • Ils vont plus souvent à l'église où ils sont plus impliqués que d'autres étudiants.
  • Ils sont "différents de leurs semblables en ce qu'ils croient que Jésus est la seule voie de salut "
     
  • Tous, qu'ils soient de l'école publique ou catholique ou de l'instruction parentale, prient, lisent la Parole ou évangélisent aussi, mais ceux issus des écoles protestantes le font plus fréquemment.
     
  • Lorsque les diplômés des écoles chrétiennes protestantes se marient et ont des enfants, ils incluent davantage leur foi dans leur vie de famille ; ils prient, parlent de Dieu et lisent la Bible en famille plus que ne le font leurs semblables.
     
  • Un autre trait particulier qui leur est propre, c'est qu'ils choisissent leur profession en fonction de leur appel, accordant plus de place à celui-ci qu'à la rémunération.
     
  • Ils accordent aussi davantage de temps bénévole à leur assemblée ou tout autant à d'autres causes de la communauté.
     
  • Ces mêmes diplômés sont aussi plus reconnaissants pour leurs biens, bien qu'au regarde leurs salaires ils soient moins importants et qu'ils soient plus généreux. Quelle communauté ne  souhaite pas compter de tels citoyens ?
     
  • Cette enquête éducative suggère aussi que les étudiants issus des écoles chrétiennes protestantes ont une vue différente sur la façon dont ils interagissent avec la culture environnante. L'Ecriture sera le critère majeur des décisions morales, et ils croient que les standards moraux sont des absolus - y compris le refus de relations sexuelles avant le mariage, du concubinage ou du divorce.
     
  • Ces étudiants croient fermement que la religion devrait faire partie des discours publics concernant les questions pressantes de notre temps.
     
  • En fin de compte, ils font davantage de bien à la communauté au travers de leur engagement dans des missions à court terme ou des voyages de solidarité. Les diplômés des écoles chrétiennes protestantes s'investissent bien plus que leurs semblables dans le soutien scolaire, le développement, la mission ou des voyages d'évangélisation.
     
  • Il est évident que de tels étudiants ne sont pas sur une île déserte au cœur de leurs communautés, mais qu’ils s'y investissent de bien des manières.
     
  • Le résultat global de cette enquête montre que l'éducation chrétienne protestante est moins rigoureuse d'un point de vue académique que l'éducation catholique.
     
  • Cette constatation demande davantage de recherches et d'investigations.
     
  • Suivant un test national (4) les écoles chrétiennes protestantes se trouvent déjà parmi les 10% d’écoles ayant les meilleurs résultats. Depuis 1974, les résultats des écoles de l'ACSI dépassent nettement les normes nationales pour tous les niveaux, chaque année.
    En clair, les écoles chrétiennes protestantes, et plus particulièrement les écoles membres de l’ACSI, sont excellentes académiquement. L'enquête menée est basée sur différents critères, parmi lesquels les programmes académiques (y compris le nombre de cours obligatoires ou pour les baccalauréats de niveau supérieur (5) dans les différentes matières), la proportion d'étudiants qui poursuivent des formations dans des lycées ou universités de haut niveau, le nombre moyen d’années d’études supérieures et le taux de hauts diplômes obtenus.
    Bien que les écoles catholiques offrent certains avantages académiques, nous croyons que le fossé académique est bien moins élevé que rapporté initialement et qu'il est moins en lien avec les connaissances qu'avec l'école, les parents et les buts de l’élève.
  • Les auteurs de l'étude précisent que les écoles chrétiennes rendent bien des services de beaucoup de manières.
    Toutefois, ils mettent beaucoup d’importance sur une influence par le haut, en disant que les diplômés d’écoles chrétiennes manifestent étonnamment peu d'intérêt pour des domaines en général considérés comme influant la culture : le domaine politique, les relations avec des gens importants ou au statut reconnu, ou encore avec des personnes de haut niveau universitaire, et un investissement intellectuel dans les arts. (6)
     
  • Il n'y a pas de mal à mettre l’accent sur cette vision d’une influence par le haut, mais pour les enseignants chrétiens, le but essentiel est de former les élèves à saisir et accomplir ce que Dieu a préparé pour eux, que ce soit au travers de la vision d’une influence par le haut ou par le bas...
     
  • Il est évident qu'il y a davantage de travail à accomplir dans le cadre d‘une vision d’influence par le haut mais, ainsi que le démontre l'enquête, les diplômés des écoles chrétiennes excellent dans l’influence par « le bas ».

 

Comme parents de l'école chrétienne, vous connaissez bien l'importance des bénéfices des efforts consentis dans l'éducation de vos enfants. Cette enquête rappelle combien vous en verrez le résultat bien après la réception du diplôme de votre enfant. Et il en est de même pour notre société !

 

Dan Egler, Dr., Président ACSI


Notes :

* Cardus (racine : cardo, le coeur) est un laboratoire de réflexion chrétien (think tank) situé au Canada, à Ontario. http://www.cardus.ca

  1. Cardus Education Survey (CES) (Pennings et al. 2011).
  2. Philip Scott
  3. Upon a solid foundation: The ACSI response to and expansion on the “Cardus Education Survey.” Colorado Springs, CO: ACSI  (https://www.acsi.org/resources/cse/cse-magazine/responding-to-the-cardus-education-survey-1622012)
  4. NAEP test : https://nces.ed.gov
  5. AP : Advanced Placement, diplôme de niveau baccalauréat avancé pour de meilleures études supérieures
  6. Ce qui s’interprète comme une vision d’influence « par le bas » de la société